Quels micros pour sonoriser les solistes ?

Quels micros pour sonoriser les solistes ? Micros dynamique, micro électrostatique... Nous partageons avec vous la réponse à cette question qui nous a été posée.

More...

Question :

Nous venons de faire l’acquisition pour notre chorale d’une enceinte portative IBIZA PORT12HF (très fonctionnelle, elle nous sert déjà en répétition et lors de petits concerts), très bien.

Le micro fourni avec est un micro glass, pas très pratique pour les duos ou trio.

=> Aurais tu un microphone à nous conseiller pour ce genre d’utilisation stp, un bon microphone en capacité de capter les voix à 30cm environ ?
avec un budget inférieur à 150e si possible (vu la configuration déjà achetée d’une enceinte portative).

Merci à toi,

Réponse :

On ne peux pas vraiment parler sonorisation sans connaitre au préalable la configuration et le nombre d’auditeurs. Je vais toutefois essayer de répondre au mieux…

 

Les micros dynamiques

Les meilleurs micros pour capter la voix en proximité sont les Shure SM58 – ou Shure Bêta58 plus récent.
Ils ne sont pas chers, sont robustes et donnent un super son !
Par contre il faut les tenir tout près de la bouche. – 30 cm, c’est déjà très loin… – après tout dépend de la puissance des voix, et de votre niveau d’exigence
Si ce n’est pas assez fort, il suffit de se rapprocher du micro
Si cela n’est pas possible pour votre groupe, il faut en brancher plusieurs et utiliser 1 micro chacun
– Regardez si votre enceinte accepte plusieurs micros, sinon il faut utiliser une table de mixage –
Niveau budget, tous ces éléments se trouvent facilement d’occasion
Si vous pouvez faire comme cela, c’est la meilleure solution !

 

Les micros électrostatiques

Après, si vous voulez vous écarter du micro, ç’est là que ça devient plus compliqué…
Car les micros « dynamiques » – comme le SM58, et sans doute votre micro actuel -, ne sont plus adaptés lorsqu’on s’éloigne : A quelques centimètres de distance, ils ont déjà perdu tous les graves, et puis très vite ils ne captent plus rien.
Il faut alors utiliser des micros « électrostatiques” – plus sensibles et fidèles, mais plus chers, plus fragiles, et surtout… bien plus difficiles à utiliser !
Pour commencer, ils nécessitent une alimentation électrique – l’alimentation fantôme, ou 48V – qui passe par le câble du micro
Regarde si ton enceinte accepte d’alimenter directement ce type de micros. Sinon il faut passer par une table de mixage – qui gère le 48V.

 

Distance des micros

La règle acoustique pour les ondes sphériques (ondes sonores traditionnelles) : à chaque doublement de distance, le volume est divisé par 2 !
Je te laisse méditer cela pour la distance bouche/micro, et le calcul de la puissance de l’enceinte / distance par rapport au public, qui dépend aussi de la largeur de la zone, du nombre d’auditeurs…

 

Le larsen

C’est la contrainte majeure en sonorisation….
Il arrive un moment ou on amplifie tellement que le micro capte aussi le son qui sort de l’enceinte, ou qui résonne dans la salle. Ca se met en boucle et là, c’est le Larsen !!!
C’est pourquoi il faut en premier lieu toujours éloigner l’enceinte au maximum du micro – en la rapprochant du public – , et surtout ne jamais se mettre devant pour chanter !!!

Car les micros ne sont en fait que la moitié du problème…
L’autre partie, c’est les enceintes…

 

La suite, c’est ici : comment sonoriser une chorale

 

Références

Bons micros, les plus courants : téléchargez la ressource

>